Argumentation

 

L’œuvre de W. Thomas et F. Znaniecki est un travail interdisciplinaire constituant une source d’inspiration constante pour les sociologues, les psychologues, les anthropologues et les théoriciens provenant de différents pays.

La conférence organisée pour célébrer le 100e anniversaire de l’édition du “paysan polonais en Europe et en Amérique” a pour but de souligner l’importance de cette publication dans le développement de diverses disciplines scientifiques, menées dans leurs domaines de recherche.                                       

Zygmunt Bauman écrit dans son article que les travaux de Znaniecki “ont couru par la pensée au-delà de leur temps” (Bauman, 1999) et il faut considérer “le paysan polonais en Europe et en Amérique” comme l’œuvre d’un “pionnier dans la mise en évidence de l’expérience subjective des immigrants polonais et d’autres groupes de minorités ethniques” (Actualité de la note méthodologique, Dulczewski 1999).

Certains chercheurs (tels P. Dominicé, G. Pineau, M. Lani-Bayle, Ch. Delory-Momberger, Ch. Niewiadomski, F. Ferrarotti, D.Bertaux, Ch.Heslon, M.C. Josso, J.González-Monteagudo, O. Czerniawska, E. Kowalska-Dubas, E. Skibinska, M. Nowak-Dziemianowicz, D. Lalak, K. Kaźmierska, D. Urbaniak-Zając) ont souligné de nombreuses fois dans leurs travaux la valeur de cette monographie, en insistant sur la manière précurseuse et pionnière d’analyser, sur la pertinence de l’interprétation de documents authentiques, ainsi que sur la perspective biographique permettant de prendre en compte la dimension humaine. Ces mêmes chercheurs ont attiré l’attention sur le rôle joué par cette œuvre pour le développement de l’approche biographique dans les sciences sociales et humaines dans divers pays (Cf. Czerniawska Olga, Slowik Aneta, coord., 2015, Trajets de formation et approches biographiques. Perspectives française et polonaise, Paris, l’Harmattan)

Elisabeth Kowalska-Dubas écrit que “les études biographiques ont été introduites par Florian Znaniecki en Pologne 1921 à Poznań et elles ont immédiatement joui d’une grande popularité. La méthode biographique est appelée dans le monde “méthode polonaise” et on l’utilise dans des recherches sociologiques. À l’époque, les recherches biographiques en Pologne étaient fondées sur des autobiographies écrites obtenues par un concours annoncé dans la presse au sujet de mémoires” (Temps, biographie et recherche biographique – la variété des contextes dans la perspective andragogique, Kowalska-Dubas 2014).

Il existe sans aucun doute le besoin de se rencontrer dans un milieu international, avant tout pour célébrer le 100e anniversaire de l’édition du “paysan polonais en Europe et en Amérique” (1918-2018), mais également afin d’échanger des expériences liées au développement de la méthode biographique dans différents pays.

Pour l´instant nous proposons que les sessions de la conférence se portent sur les quatre principaux domaines thématiques suivants :

  • L’expérience historique, depuis 1918, de l’application de la méthode biographique comme approche de recherche et de pratique (réalisations, difficultés, critique méthodologique).
  • Les manières actuelles de réalisation de l’approche biographique, dont, par exemple, l’expérience des participants à la conférence,
  • Les perspectives de développement de l’approche biographique dans les études sociales et humaines,
  • Expériences, processus et changements identifiés dans l’espace de la biographie humaine effectués par différent(e)s cherche(urs)/(euses).

Nous prévoyons des conférences en séance plénière ainsi que des interventions sous forme de communiqués de recherches et de voix dans les discussions durant les conférences en sections.